22 chemin du marais - 27660 Bernouville 

130 rue clément ader - 27000 Evreux

Bureau : 02. 32. 55. 25. 84  

       

ramon-eure@orange.fr

HORAIRES DE BUREAUX : Du lundi au samedi. De 9 H 00 à 19 H 00  

 

 

RAMON'EURE

Service de Ramonage sur le département de l'Eure 27

et aussi les départements 60,76,78,95

Déplacement gratuit !

EVITEZ LES MAUVAISES SURPRISES !

Au passage du ramoneur : Demandez à voir la carte des métiers, extrait KBIS de moins de 2 mois, l'attestation d'assurance professionnel, 

contrôlez si vous le pouvez le n° de SIRET une entreprise de ramonage doit possédée le code APE 8122 Z  

RAMONAGE: CE QUE DIT LA LOI


Réglement Sanitaire Départemental

(RSD : art 31.1, 31.4 et 31.6).

Entretien, Nettoyage et Ramonage des conduits de fumées et de ventilation.

En ce qui concerne le ramonage, il précise que cette action est obligatoire au moins une fois par an pour les chaudières gaz. Toutefois, « les conduits de fumée de combustibles solides et liquides  (bois, charbon, fioul) desservant des locaux d'habitation et des locaux professionnels annexes doivent être ramonés deux fois par an, dont une fois pendant la période d'utilisation ».

Il précise aussi que « l'on entend par ramonage le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure du conduit de fumée afin d'en éliminer les suies et dépôts et d'assurer la vacuité du conduit sur toute sa hauteur ».

" QUI PEUT RAMONER " Loi Raffarin"

 

Le ramoneur doit être diplômé (article 16 de la loi 96-603 Raffarin du 5 Juillet 1996). "un professionnel du ramonage ne peut exercer sans diplôme. Un ramoneur, qu'il exerce dans le ramonage de chaudière au gaz ou le ramonage de cheminée , doit avoir obtenu un certificat d'aptitude professionnelle de ramoneur-fumiste"), sans ce diplôme, votre assureur peut refuser d'activer l'assurance responsabilité civile en cas d'incendie.

Ayez donc le réflexe de toujours DEMANDER SA CERTIFICATION à la personne qui se présentera à votre domicile.

I.1 - La réglementation

L’obligation de ramoner concerne tous les types de conduits de fumée utilisés desservant une installation individuelle ou collective de chauffage, quelle que soit l’énergie utilisée.
Le Règlement sanitaire départemental type (RSDT) de 1978 s’applique à tous les départements français.
Il fixe les prescriptions minimales d’hygiène, de salubrité et d’entretien des ouvrages, dont l’obligation d’entretien des conduits de fumée,

quelle que soit l’énergie utilisée (bois, gaz, fioul...).
L’article 31 stipule que « les conduits de fumée intérieurs ou extérieurs, fixes ou mobiles, utilisés pour l’évacuation des gaz de la combustion doivent être maintenus constamment en bon état d’entretien et de fonctionnement, et ramonés périodiquement...».
Cette loi prévoit également que les foyers et leurs accessoires, les conduits de fumée et les tuyaux de raccordement soient entretenus, nettoyés et ramonés par «une entreprise qualifiée
à cet effet par l’organisme professionnel de qualification et de certification du bâtiment».
À l’issue des opérations, l’entreprise doit remettre à l’usager un certificat de ramonage. Les Règlements sanitaires départementaux (RSD) reprennent les articles du RSDT et les complètent éventuellement, pour les adapter aux conditions particulières de chaque département.

Prescrites par arrêté préfectoral, ces règles sont obligatoires. le ramonage a pour but de protéger les personnes et les biens contre l’incendie, d’éviter le risque d’intoxication au monoxyde de carbone et de lutter contre la pollution atmosphérique.
Outre le ramonage des conduits de fumée, le ramoneur participe à la prévention des sinistres et des accidents.
Gage de sécurité supplémentaire, la formation et la qualification professionnelle sont primordiales.
La loi est stricte en ce qui concerne le ramonage des conduits, c’est pourquoi être informé est essentiel.

Ce devoir d’information est du ressort de l’entreprise intervenant pour le ramonage.
Le certificat établi par l’entreprise RAMON' EURE comportant les mentions légales établi après la prestation atteste du bon respect de cette obligation, il est peut être demandé par les administrations suite à un sinistre ou pour tout autre démarches (experts, assurances,

agences immobilières ...).
Fréquence du ramonage
Le règlement sanitaire départemental impose et oblige par son article 31 : de faire ramoner les conduits deux fois par an pour les combustibles liquides et solides, dont une fois pendant la période d’utilisation et plus si nécessaire.
• De faire ramoner les conduits une fois par an pour les combustibles gazeux.
• De faire nettoyer et régler les générateurs une fois par an et plus si nécessaire
• De faire vérifier le bon état des tubages tous les 3 ans par un essai d’étanchéité.
• De contrôler la vacuité des conduits de fumée.
Ces opérations sont OBLIGATOIRES.
Les travaux doivent être effectués par une entreprise qualifiée.
Certificat de ramonage
Le ramoneur ayant travaillé sur votre poêle, cheminée ou chaudière doit pouvoir vous fournir un certificat.

Celui-ci a pour rôle d’attester « la vacuité du conduit sur tout son parcours »

, de préciser le ou les conduits de fumée ramonés et la périodicité du ramonage.

C’est ce document qu’il faut présenter en cas de demandes administratives.
Toutefois, le certificat de ramonage remis après les travaux d’entretien possède une période de validité limitée !

Deux fois par an pour les cheminées à combustible liquide et solide et une fois par an pour les cheminées à combustible gazeux

(voire davantage si nécessaire).

Il est à noter que le professionnel qui effectue le ramonage n’est pas obligé de vous délivrer ce certificat.

Il peut refuser d’effectuer le ramonage demandé pour diverses raisons :
• normes du conduit non respectées (dévoiements trop nombreux, conduit non hermétique révélé par le test du fumigène) ;
• non-respect de la réglementation.
Le ramoneur a par ailleurs l’obligation de signaler par écrit les défauts constatés, les dégradations que le ramonage a pu produire et/ou les non-conformités.
I.2 - Pourquoi ramoner ?
Les risques
Les principaux dangers générés par la formation de dépôts et le non-respect de la fréquence de ramonage sont :
• Les feux de cheminée
• Les risques d’intoxication oxycarbonées : dans un conduit trop encrassé ou fonctionnant en une mauvaise combustion , les gaz de combustion peuvent être refoulés et menacer la santé (dégagement dans la pièce de monoxyde de carbone) l’intoxication au monoxyde de carbone :

Incolore, indolore, toxique et explosif, ce gaz est la première cause de mortalité par émanation toxique en France avec 300 décès par asphyxie, dont 150 d’origine domestique.
Sa présence résulte d’une combustion incomplète, quel que soit le combustible utilisé (bois, fioul, gaz naturel, butane, charbon, propane...).

Il se diffuse très vite dans l’air.

Une intoxication insidieuse et permanente peut entraîner des maux de tête, des vertiges, des nausées, des épuisements, des pertes de conscience... A forte dose, il agit en quelques minutes comme un gaz asphyxiant très toxique qui se fixe sur l’hémoglobine :
• 0,1% de CO dans l’air tue en une heure
• 1% de CO dans l’air tue en quinze minutes
• 10% de CO dans l’air tue immédiatement

 

Les économies
Faire correctement entretenir vos conduits de fumée, c’est participer à :
• La protection des biens et des personnes
• La prévention aux intoxications
• La lutte contre la pollution
• Aux économies d’énergie.
De plus, un ramonage effectué périodiquement évite :
• Des dégagements d’odeurs
• Une altération prématurée du conduit de fumée par le bistrage
• Un surcoût généré par la baisse de rendement du générateur en raison de son encrassement

I.3 - Le ramonage d’une cheminée
Un non-professionnel ou un particulier peut ramoner une cheminée .Effectivement (encore faut-il avoir le matériel professionnel) aucune loi n’empêche de ramoner soi-même sa cheminée.
Mais en cas de sinistre ou de demandes administratives vous devez être en mesure de fournir
un certificat de ramonage délivré par une entreprise agréée (voir RSDT). Faute de quoi (en cas de sinistre avec dégâts matériels et/ou corporels) les responsabilités pénales et civiles vous incomberont personnellement.
RAMON' EURE vous fournira un certificat, très souvent réclamé par les assurances en cas de sinistre, et un deuxième ou un troisième ramonage fait en cours d’année par
RAMON' EURE ne peut qu’être bénéfique pour votre sécurité et votre consommation.

 

Débistrage (dégoudronnage)
Le bistre est un liquide à forte teneur en eau, qui ressemble à du goudron durci, et chargé de parcelles de carbone et d’huile empyreumatique; il
se propage facilement et s’oxyde au contact de l’air.
Les dépôts de bistre sont très fréquemment à
l’origine de feux de cheminée. Ils se produisent lorsque le conduit est mal isolé, surdimensionné ou lorsque le bois brûlé est résineux ou humide.
Il convient donc de le nettoyer régulièrement.
Cependant, un simple ramonage ne permet pas d’en venir à bout, car c’est une matière très dure : il faut alors utiliser une débistreuse.
Sachez par ailleurs qu’il est nécessaire de passer la débistreuse lorsque vous installez un
tubage dans un conduit maçonné (obligation légale, voir DTU en vigueur) ou que le ramonage
n’est plus efficace et que le hérisson « glisse » sur le goudron au lieu de le gratter.
La débistreuse est un outil électrique composé d’un flexible ou de cannes rigides, d’une tête
rotative munie de câbles en acier dotés de masselottes et de câbles équipés de plaquettes carbure.
Les câbles à masselottes ou plaquettes carbure « frappent » sur la paroi par action rotative et décollent ainsi le bistre du conduit.

Un débistrage permet de libérer le conduit des dépôts de bistre, à environ 95 %. Contrôle d’étanchéité par procédé fumigène
Un conduit, surtout s’il n’est pas tubé, doit être parfaitement étanche et ne présenter aucune fissure.

Il est toutefois souvent délicat de repérer à l’œil l’étanchéité d’un conduit :

les ramoneurs utilisent alors le test du fumigène pour les détecter plus facilement.

La bonne norme du conduit ne sera validée qu’après avoir effectué cet essai.

L’étanchéité est importante dans le sens où elle prévient des risques d’intoxication pour les occupants de locaux traversés par le conduit.
Le test du fumigène peut en outre être fait sur différents conduits : conduits de fumée, systèmes d’aération, gaine de ventilation.
De plus, il est important de réaliser un test de fumigène après un incendie (même peu étendu),

une réutilisation après un temps d’arrêt, ou un tubage. L’essai fumigène consiste à diffuser des fumées pour rechercher les fuites éventuelles.

Ces fumées sont à la fois aromatisées, pour un repérage olfactif, et colorées, pour un repérage visuel.
Avant d’utiliser le test, il convient cependant de :
• ramoner le conduit ;
• obstruer le haut du conduit ;
• injecter la fumée ;
• obstruer le bas du conduit ;
• vérifier l’étanchéité.
RAMON' EURE effectue l’essai fumigène avec un test vidéo.
Vous aurez par ailleurs un certificat de conformité et la garantie que les produits utilisés sont non toxiques.

Si à la suite de ce test, des fuites (micro-fissures, etc.) sont constatées, il conviendra alors de procéder à la réhabilitation du conduit par la pose d’un tubage flexible.

 

I.4 - Le ramonage d’une chaudière
Toutes les chaudières doivent être contrôlés au moins une fois par an, qu’elles fonctionnent au fioul, au gaz, au bois, au charbon, ou qu’elles soient multi combustibles. 
Conduit de fumée
L’article 31.6 du règlement sanitaire départemental
type impose un ramonage annuel du conduit de fumée d’une chaudière.
Cette obligation a pour but de prévenir les risques d’intoxication par le monoxyde de carbone.
Cela permet également de vérifier l’état de votre installation : le conduit peut être obstrué et/ou son étanchéité peut faire défaut.
Il est à noter qu’un brûleur mal réglé entrainera une surconsommation : 1 millimètre de suie
sur les parois de l’appareil réduit l’échange thermique et a une baisse de rendement de 7%,
elle se dépose sur les parois du conduit de la chaudière et limite l’échange thermique.
Le brûleur devra donc être réglé. 

 

l. 5. QUESTIONS / RÉPONSES
Le ramonage le plus efficace se fait par le haut ?
Je répondrai que non!

La raison invoquée de procéder par le toit est que l’on risque de créer un bouchon si l’on procède par le bas.

Les tenants de cette affirmation ne sont manifestement pas au fait de la législation sur le ramonage ni de sa mise en œuvre

: obligation du ramoneur de s’assurer de la vacuité du conduit : il ne peut pas repartir en laissant un conduit bouché!

Et méconnaissance flagrante de l’outillage utilisé pour ramoner une cheminée : caméra vidéo, brosserie motorisée rotative adapté, (capte-suie)

de la dimension du débouché en plafond raccordé directement à l’aspiration dans le cas de dépose de conduits tubés: fumigène etc... Autant que possible il faut éviter de monter sur le toit si ce n’est pas nécessaire.

La décision de procéder ou non au ramonage par le haut est laissé à l’appréciation de l’entreprise RAMON'EURE selon des critères précis.

Le critère principal étant le respect de la législation et du cadre réglementaire inhérent au travail
en toiture et principalement l’application de l’article R4534-85 du code du travail.
Vous êtes seul pour ramoner ? La dernière fois «ils» étaient deux.
En ce qui concerne l’entreprise RAMON'EURE, une seule personne est suffisante pour ramoner une cheminée.

Pour les opérations de débistrage de grandes cheminées ou de certaines interventions le fait d’être à deux intervenants facilite le travail.
Le ramonage de ma cheminée va durer longtemps?
En ce qui concerne l’entreprise RAMON'EURE, pour une cheminée type insert tubé ou foyer ouvert comme celles présentées dans la galerie photo de ce même site, il faut compter environ une demi-heure. Cela peut durer plus longtemps voire plusieurs heures pour une
cheminée type campagne ou type château.

La durée du ramonage varie selon la taille de la cheminée et la mise en œuvre ainsi que de son encrassement.
Qui doit payer le ramonage ? Le propriétaire ou le locataire ?
Je répondrai: le coût de l’intervention revient à la personne qui l’a commandée !

En règle générale, le ramonage incombe à l’utilisateur de l’installation de chauffage concernée.
Plusieurs cas peuvent se présenter :
• Vous êtes propriétaire d’une maison individuelle :

Si vous l’habitez, c’est à vous qu’il revient d’entretenir et de nettoyer les conduits d’évacuation de fumée de votre installation de chauffage.

Si vous la louez, vous devez fournir un certificat de ramonage au futur locataire.
• Vous êtes locataire d’une maison individuelle : Le ramonage des conduits de fumée est en général considéré comme une charge locative prévue généralement dans le contrat de bail.
• Vous êtes locataire ou copropriétaire dans un immeuble :

Dans ce cas, la charge du ramonage des conduits communs appartient au syndic.
Mon assurance ne me demande pas de certificat de ramonage
Tout simplement parce que ce n’est pas son rôle de vous dire de faire ramoner votre cheminée.

En cas de sinistre, elle va vous demander un certificat de ramonage délivré par une entreprise agréée.

Elle se réfèrera en premier lieu: aux DTU 24.1,au DTU 24/2.1 et suivants ainsi qu’au RSDT(article 31 cité plus haut).

Une fois la preuve du ramonage établi, l’assurance par l’intermédiaire d’experts se référera à d’autres DTU afin de déterminer la conformité de
l’installation et déterminer les responsabilités.
Mon voisin ramone sa cheminée lui-même et il me dit que c’est valable (c’est son assureur qui le lui a dit).
Non ce n'est pas valable.
Est en cas de sinistre ou de demandes administratives vous devez être en mesure de fournir un certificat de ramonage délivré
par une entreprise agréée (voir RSDT cité plus haut).

Faute de quoi (en cas de sinistre avec dégâts matériels et/ou corporels) les responsabilités pénales et civiles vous incomberont personnellement.
Ma cheminée a pris feu alors que le ramoneur est venu il y a peu de temps!
En excluant la possibilité d’un ramonage mal effectué ou de la qualité du bois, cela est très certainement dû à la combustion de papiers, ou de cartons.

Attention à ne pas brûler les courriers indésirables ou confidentiels, les pages des revues, les nombreux dessins des enfants,
les cartons à gâteaux et emballages divers.

Ces matériaux en se consumant vont monter dans le conduit sous l’effet de la chaleur puis se transformer en «nid d’abeilles» puis rapidement
obstruer le conduit pour finalement déclencher un feu de cheminée.

Une cheminée n’est pas un incinérateur !

Evitez aussi de trop charger l’âtre et faire des flammes qui vont monter dans le conduit.
Mon regret est que mon insert ne fasse pas de belles flammes !
Un insert n’est pas prévu pour faire de belles flammes mais pour tirer un maximum de chaleur d’une combustion.

C’est donc normal de voir un tapis de braises rougeoyantes ou une bûche se consumant sans faire (beaucoup) de flammes : c’est la preuve que l’installation a un rendement optimum.
Ma vitre se noircit très rapidement !
Cela est dû à un manque d’air comburant.
J’ai du liquide noir malodorant qui coule !
C’est du bistre! Votre cheminée n’est pas tubée sur toute sa hauteur. Si elle est tubée sur toute
sa hauteur, le tuyau n’est pas conforme : dans les 2 cas il se produit un choc thermique entre celui-ci ou les fumées et le boisseau.

Il se produit un phénomène de condensation. Les tuyaux sont montés à l’envers.

Le boisseau est surdimensionné ou sous-dimensionné.
Je préféré faire ramoner ma cheminée au début de l’hiver car j’ai peur que durant
l’été des nids d’oiseaux s’installent dans celle-ci !
( Dans ce cas il est préférable de faire installé un grillage anti-oiseau Ramon' Eure propose cette prestation)

Les délais d’intervention en période hivernale sont longs.

Cela peut aller à plusieurs semaines.
Dans l’urgence beaucoup de gens s’adressent «au premier venu» avec les risques que cela comporte.

Le ramonage en période estivale favorise le décollement des suies et calcins grâce à leur sécheresse.

Il vaut mieux procéder au ramonage par temps chaud et sec que par temps de pluie ou de froid.

Ainsi votre cheminée sera prête dés les premiers froids et vous ne serez pas dans la situation: «zut il fait froid mais on ne peut pas allumer la cheminée car elle doit être ramonée et le ramoneur ne peut pas venir avant 15 jours donc nous allons faire appel à celui qui tape à notre porte».
Ce (ces) coude(s) sont-ils aux normes ?
Un conduit individuel ne comporte pas plus de deux dévoiements (c’est-à-dire plus d’une partie non verticale).

L’angle de ces dévoiements avec la verticale n’excède pas d’une façon générale 20°.

Toutefois, s’il s’agit d’un conduit sans rugosité et de moins de cinq mètres de hauteur, cet angle peut être supérieur à 20° mais sans excéder 45° (article 17 de l’arrêté du 22 octobre 1969 relatif aux conduits de fumée desservant des logements).
Vous ramonez toute l’année ?
RAMON'EURE effectue les ramonages toute l’année. La période la plus propice étant le printemps et l’été.

En période de climat sec les dépôts se décollent plus facilement.

En outre l’opération est plus facile: aucunes gênes à cause de la pluie, pas de risques de refroidir la maison par les allées et venues du ramoneur. Journées plus longues permettant de travailler à la lumière du jour etc...
Fréquence des ramonages pour ma cheminée ou mon poêle à bois :
Voir RSDT. Une fois avant la période d’utilisation (c’est à dire à la fin de la saison de chauffe et durant les beaux jours) et une fois pendant la période d’utilisation (par exemple courant Janvier-Février) et davantage si nécessaire.
Vous allez salir n’est-ce pas ? La dernière fois quand «ils» sont venu j’ai eu une
semaine de ménage !
Avec RAMON'EURE, le ramonage ne salit en rien car l’entreprise possède des outils professionnels.

Encore une fois le matériel est déterminant pour la qualité du ramonage et en tout premier lieu : aspiration puissante et professionnelle, brosserie spécifique et motorisée
pour un résultat optimum (et non pas celle en kit que l’on trouve en grande surface), protections qui protègent vraiment.
Ma cheminée est toute propre, elle n’a pratiquement pas servie mais il me faut le certificat de ramonage : faites moi un prix !
Le tarif de la prestation est forfaitaire et n’est pas calculé par rapport au degré d’encrassement
de l’installation à ramoner; le tarif est le même quelque soit la quantité de suie enlevée.

Le tarif de la prestation de ramonage varie selon la dimension du conduit et le type de combustion, la mise en œuvre
L’opération de débistrage qui nécessite une mise en œuvre spécifique est d’un coût supérieur à un «simple ramonage». Voir la rubrique «tarifs » du
site.
Je fais des grillades dans ma cheminée, est-ce dangereux ?
Attention aux graisses qui sont inflammables !
J’ai beau faire de grosses flambées, ma cheminée ne chauffe pas ou peu !
Cheminée surdimensionnée; la majorité de la chaleur s’en va par le conduit.
Je n’ai fait que quelques flambées cette année, je vais donc «sauter une année»
concernant le ramonage.
Hormis le fait du non-respect de la législation, le fait de ne pas enlever régulièrement la suie (même s’il y en a peu) peut représenter un danger.